Après le tourbillon de Pâques, le Festival et des retrouvailles, nous avions envie de reprendre notre souffle.
La journée du lundi fût donc plus posée et plus reposante, chez Manée. Dehors, la pluie continuait de tomber. Alors, Manée a sorti un carton de derrière les fagots, un carton dont elle m'avait déjà parlé mais qui était resté rangé, depuis quelques années. Un carton contenant une sorte de trésor...un lot, une multitude d'images, de chromo, accumulés, collectionnés, soigneusement rangés. Des images d'enfants, des scènes de vie quotidienne, des coloniales, des pieuses, des humoristiques...
Deux heures à les regarder, à les trier par séries et à s'extasier. Et en mettre certaine de côté.

image5 image4

image3 image1